{RETOUR SUR} La table ronde HEAVENT PARIS “La quête de nouveaux espaces”

Vous aimez ? Dites le nous !

Le 28 novembre dernier, Privateaser, animait la table ronde “Espaces de coworking, rooftop, lieux atypiques… : la quête de nouveaux espaces” organisée par le Salon Heavent Paris, le rendez-vous incontournable des organisateurs et professionnels de l’événementiel. L’objectif était de comprendre le succès des nouveaux lieux atypiques dans les événements d’entreprise. Décryptage de cette table ronde avec le point de vue de Loïc Passemard Vice Président B2B de Privateaser

 

 

Les trois grandes tendances dans la recherche d’un lieu événementiel

Moins loin, mais plus responsable. 

Loïc Passemard : “Il y a quelques années, nous avions un nombre important de demandes d’organisation d’événements à l’étranger ou en province. Aujourd’hui, l’événement exotique est à seulement une heure de Paris au vert. Les entreprises veulent du dépaysement sans pour autant parcourir des kilomètres pour rassembler les collaborateurs.” 

 

Des événements plus courts. 

Loïc Passemard : “Depuis quelques années, nous constatons une diminution de la durée d’un séminaire. Les séminaires de plus de 2 jours sont aujourd’hui exceptionnels . C’est en tout cas ce que l’on observe chez Privateaser. Avec le contexte économique actuel, les budgets sont à la baisse et la majorité de nos clients cherche des lieux de séminaire pour une journée.” 

 

« J’entends souvent nos clients dire :

“surprenez-nous !” »

 

Une explosion de demande de lieux atypiques 

Loïc Passemard : “Ces changements ont eu un impact sur la typologie des lieux proposés. Aujourd’hui, nous devons répondre à une demande accrue de lieux atypiques. Les entreprises veulent sortir du cadre habituel et des salles classiques proposées dans les hôtels. Elles veulent vivre une expérience. D’ailleurs, j’entends souvent nos clients dire : “surprenez-nous !”

 

 

Une équipe dédiée au sourcing de nouveaux lieux atypiques

 

Loïc Passemard : “Nous avons de plus en plus de nouveaux concepts de lieux à Paris et en province. Aujourd’hui, vingt personnes chez Privateaser sont dédiées au sourcing et référencement de ces nouveaux lieux sur notre plateforme. De part notre notoriété qui s’est développée sur le marché du MICE, nous attirons également de nouveaux lieux qui demandent à être référencés sur notre plateforme. Nous souhaitons avoir une offre exhaustive de typologie de lieux afin d’offrir aux organisateurs d’événement un large choix. La norme ERP (Règles de sécurité d’un Établissement recevant du Public) est notre premier critère pour référencer un lieu sur notre plateforme. » 

« 70% de nos lieux sont réservables via de l’instant booking. »

La plateforme événementielle : un gain de temps dans la recherche d’un lieu atypique

Loïc Passemard : “La plateforme en ligne facilite la recherche du lieu et des prestations annexes (traiteurs et animations). Elle facilite également le paiement en ligne. C’est un gain de temps considérable pour les entreprises. Sur notre plateforme Privateaser, 70% de nos lieux sont réservables via de l’instant booking. Par exemple, pour un small meeting (réunion de moins de 30 personnes), il est très simple de réserver une salle en quelques clics. En revanche, une plateforme en ligne ne pourra jamais remplacer les visites direct du lieu. Les organisateurs d’événements ont besoin de se projeter, de ressentir le lieu. C’est pour cela que nous organisons des visites avec nos clients. » 

 

La démarche RSE : l’avenir de l’événementiel 

Loïc Passemard : “La politique RSE des entreprises va prendre de plus en plus d’importance et cela va peser dans le choix du lieu. Les déplacements ont un fort impact carbone. Demain, les événements seront plus courts et moins loin des bureaux. On est dans une période de changement dans l’organisation des événements. On le voit bien chez Privateaser. Il y a deux ans, la question RSE était moins présente dans nos demandes. Aujourd’hui, notre politique RSE est systématiquement intégrée lorsque l’on référence un prestataire. Nous essayons également de mettre en avant les prestataires qui ont une politique RSE développée. Par exemple, l’un de nos prestataires récupère toute la nourriture non-consommée pendant un événement pour la reversée à une association.” 

 

Merci pour aux intervenants de cette table ronde : Victor CARREAU, Co-Fondateur Et Ceo , COMET MEETINGS, Raphaëlle LAPORTE, Responsable , MAIF SOCIAL CLUB et Sophie DE CALONNE, Responsable Relations Publiques , NAOS (BIODERMA – INSTITUT ESTHEDERM – ÉTAT PUR)

Découvrir Privateaser