Organiser les fêtes de fin d’année de son entreprise

photo-1440713017205-02904f447e26

En fin d’année, on se sent parfois un peu mélancolique : on se dit “encore une année qui s’en va”, on soupire en pensant à ce qu’on aurait pu faire de mieux, … c’est normal d’avoir quelques regrets ou d’être nostalgique. Mais ce sentiment est bientôt balayé par cette période sans laquelle l’hiver serait bien triste : les fêtes de fin d’année ! Avec sa farandole de foie gras, d’huîtres, d’épines de sapin, de guirlandes et de champagne, la saison des fêtes nous projette dans un avenir proche, qui sent bon le feu de cheminée, les retrouvailles joviales… Bref, que du bonheur !
Et pourtant, … Car préparer ces fêtes, c’est aussi le moment de se poser des questions compliquées : que faire pour que cette soirée ne soit pas comme celles des années précédentes ? Comment fêter Noël ou le Nouvel An sans tomber dans le kitsch et le nunuche ? Quel lieu serait le plus approprié ? Et pour la restauration, quel buffet traiteur choisir ? Pour toutes ces questions, nous vous proposons quelques conseils, qui vous permettront d’organiser au mieux votre soirée de fin d’année !

 

1/ Comment créer une ambiance de fête sans tomber dans les clichés ?

 

Les fêtes de fin d’année, c’est un peu comme un épisode de Scooby-Doo : on ne connaît pas forcément tous les détails, mais globalement, on sait exactement à quoi s’attendre. Soyons francs, il est quasiment impossible de modifier les grandes lignes de ces soirées : quoi qu’on fasse, il faudra toujours mettre une bûche au chocolat, s’offrir des cadeaux sous le sapin, ou hurler “Bonne Année !” en embrassant toutes les joues à portée de bisous sur le coup de minuit. Mais vous n’êtes pas obligés d’en faire trop vous distinguer des autres : inutile de ramener un régiment de Pères Noël, ou de faire tomber de la fausse neige dans la salle pour donner de l’atmosphère à votre soirée. Pour qu’elle soit unique, sans perdre son côté légèrement enfantin qui fait son charme, jouez la carte de la subtilité et de la créativité, plutôt que de tomber dans le piège de la surenchère !

 

Un exemple : évitez le Père Noël déguisé. Même enfant, vous saviez bien que ce n’était pas le vrai, et vos invités ne se laisseront pas duper ! Préférez reprendre un motif, par exemple distribuer des petits bonnets rouges à vos convives : plus discret, c’est aussi plus convivial !

 

2/ Quel genre de nourriture faut-il servir ?

 

Tenez, quand on vous parle d’originalité : dès qu’il s’agit de la restauration, vous êtes libres comme l’air ! Bien sûr, le champagne, le foie gras ou les huîtres restent de grands classiques, mais vous pouvez aussi tenter de nouvelles choses : en plus de ces plats traditionnels, pourquoi ne pas essayer :

  • Un bar à fruits ou un bar à légumes : ces buffets élégants et délicieux sont parfaits pour commencer la soirée, en toute convivialité !
  • Un buffet japonais : sushi, maki et sashimi à volonté ! C’est facile à grignoter, et il y en a pour tous les goûts.

 

Autre avantage de faire un buffet alternatif : vous pourrez éviter le lendemain de fête pénible, avec ses foies douloureux, ses estomacs pesants ou la légère déprime post-fin d’année sur le pèse-personne. Et si vous hésitez encore, voici quelques astuces pour choisir votre traiteur selon vos besoins spécifiques !

 

3/ Quel genre de salle choisir ?

evenementiel-sm-communication-7

 

Pour le choix de la salle, il faut tout d’abord s’assurer qu’elle est bien adaptée à votre soirée :

 

  • La salle est-elle suffisamment spacieuse ? En ce qui concerne ces soirées de fin d’année, mieux vaut trop que pas assez !
  • Le système de son est-il performant ? C’est un critère crucial pour toute soirée dansante. Et si vous voulez diffuser votre propre musique, venez sur place pour vérifier la compatibilité de votre playlist avec le matériel disponible dans la salle.
  • Le service de restauration est-il adapté ? Ce serait dommage de passer la soirée sans champagne…
  • Est-ce que la salle peut être décorée sur demande ?

 

Après avoir trouvé les salles qui correspondent à ces critères objectifs, n’oubliez pas l’importance du ressenti et du subjectif : la salle que vous avez choisis vous correspond-elle vraiment ? Est-ce qu’elle vous plaît ? Et est-ce qu’elle plaît à vos collègues ?

 

4/ Quelle ambiance musicale choisir ?

 

L’idéal pour une soirée de fin d’année, c’est de commencer en douceur, puis de continuer en crescendo, jusqu’à atteindre le comble de l’ambiance aux douze coups de minuit. Débutez la soirée avec un fond musical doux, avec de la musique jazz par exemple, et peut-être des chansons classiques de fin d‘année : cela permettra à chacun de se détendre, de prendre un premier petit four et de discuter tranquillement.

 

Vers 21h ou 22h, la soirée peut devenir vraiment festive : prévoyez un espace de danse assez grand, pour que tous vos invités puissent se déhancher à leur guise ! Et pour toutes celles et tous ceux qui préfèrent discuter, aménagez un coin plus calme.

 

Pour votre soirée du 31 décembre, sur le coup de minuit, veillez à interrompre la musique, pour laisser vos convives faire le fameux décompte et se souhaiter une bonne année… Puis relancez l’ambiance, avec un DJ set, par exemple !

 

Avec ces quelques pistes, vous avez de quoi faire face à vos soirées d’entreprise de fin d’année : en alliant la tradition de ces soirées avec votre originalité, vous avez tous les outils en main pour organiser une fête personnalisée, qui restera dans les mémoires !