Awards des patrons les plus cordiaux dans le monde.

Afterwork d'entreprise en compagnie de son boss Privateaser

L’afterwork, qui nous vient tout droit de Londres où les pub sont souvent bondés à l’heure de la sortie du bureau, est un moment qu’il est rare de partager avec son patron. Existe-t-il des régions du monde dans lesquels passer une soirée avec son boss n’a rien d’insurmontable ? Nous avons décidé de comparer quelques pratiques culturelles et d’accorder un award en l’honneur des patrons les plus cordiaux du globe.
Adwards Afterwork boss patron dans le monde Privateaser

Le Japon en première place ?!

Cette première place pour le Japon pourrait en surprendre plus d’un, nous en premier ! Le milieu de l’entreprise au Japon a la réputation d’être sévère et impitoyable. C’est notamment dû à un système hiérarchique très pesant et à la pression exercée par le regard d’autrui sur la qualité du travail fourni. A l’image d’un pays dont la culture est faite de nuances très contrastées, les japonais ont pris l’habitude, en fin de semaine, de réserver un grand espace dans un bar et de boire avec leur patron. Cela permet de décompresser du stress accumulé et de débriefer sur les éventuels tensions entre collègues : on peut y dire haut et fort son ressenti ! Il arrive même que l’on y invite des clients pour signer des contrats complètement saoul !

« Take it easy  » le leit motiv des States.

Aux Etats-Unis quand la législation de l’Etat en question le permet, il existe une culture étrange: « la petite bière qui améliore la productivité ». Cela n’a rien à voir avec un effet purement chimique ou biologique. Il s’agit en faite de créer l’opportunité de passer un moment convivial dans la journée. La barrière entre la vie privée et la vie professionnelle s’effrite au profit d’une meilleure entente des équipes qui apprennent ainsi à mieux se connaître. Des études montrent l’impact bénéfique d’une telle pratique sur l’efficacité du travail en groupe !

La marge de manœuvre française…

En France, à la différence des Etats-Unis, on ne peut pas consommer de l’alcool au bureau. Selon un sondage IFOP de 2011, 9 salariés français sur 10 prennent l’apéro au moins une fois par an dans leur société et 27% d’entre eux  lèvent le coude plusieurs fois par mois. Ces événements d’entreprise  sont pour la plupart des pots de départ ou des séminaires qui sont souvent trop longs et trop formels. On leur préfère des afterworks à l’extérieur, cependant il est rare que le boss soit de la partie !


Pour organiser votre prochain afterwork d’entreprise avec ou sans votre patron et pour avoir toutes les informations sur nos bars, rendez-vous sur Privateaser et n’hésitez pas à suivre @Privateaser sur Twitter.